vendredi, décembre 15, 2006

N.S CONFIDENTIAL





















Sarko ne fait rien pour lutter contre la délinquance. Ou plutôt que du vent, de la poudre aux yeux, avec des chiffres pour faire bien résonants. On s'en doutait, mais selon le témoignage de cet ancien flic sur le site Regardeavue

, c'est pire que tout.

Ancien syndicaliste devenu persona non grata au sein de la maison Poulaga, le type s'est recyclé en tant qu'enseignant, et raconte une machine qui marche la tête à l'envers.

C'est quoi faire du chiffre pour les flics ? C'est d'abord avoir le meilleur rapport affaires constatées/affaires élucidées. Dans cette optique, "une infraction financière de haut vol", ce n'est pas rentable. Il faut beaucoup de monde sur l'affaire, pour finalement un ou deux gardés à vue. "C'est bien pour la vitrine, mais ça ne fait pas de chiffre."

Sous la pression de la hiérarchie, les policiers se concentrent donc sur les délits rentables: stupéfiants, sans-papiers, outrage/rébellion: "Le plus rentable, le plus intéressant, c'est ce genre d'infractions. C'est-à-dire : on constate un fait, on interpelle un individu, et on le met en garde à vue : fait constaté, fait élucidé, interpellation, un ratio parfait."

En ce qui concerne l'ILE, infraction à la législation sur les étrangers, particulièrement prisée ces temps-ci, "il est recommandé d'en faire beaucoup, même si on sait qu'ils sont pas expulsables et qu'ils ne seront pas expulsés. On constate le fait, on interpelle en même temps, et puis il y a une garde à vue à la clé. Un autre avantage, c'est qu'on peut interpeller la même personne plusieurs fois dans le mois, ça c'est très intéressant, c'est juteux pour les chiffres."

Si en fin de nuit vous croisez des flics sur les dents, à la recherche d'un bout de shit, si petit soit-il, ne vous étonnez pas, ils doivent faire leur chiffre avant la fin de leur tournée.

Et ça ne risque pas de changer selon notre ancien policier: "Il est plus dangereux à l'heure actuelle de désobéir à son chef qu'à la loi. Il vaut mieux faire une garde à vue illégale, que ne pas la faire alors que le chef a demandé des chiffres."

2 commentaires:

Gabriel Fouquet a dit…

Excellent détournement de Pinot simple flic.

Roger le routier a dit…

Monsieur,

J'ai lu avec intérêt votre petit texte. Je suis scandalisé. Avec ce genre d'idées, vous allez abandonner la France à la peste rouge crypto-communiste ! Je m'insurge donc présentement. Si la pétasse brune passe, alors mes potes et moi, nous allons bloquer les routes de France...ça va chier ! Parole de Roger.