mardi, décembre 26, 2006

MORSURES DE L'AME





















Ce bled laisse crever ses artistes comme il laisse crever ses enfants et Mohamed Rouicha en sait quelquechose, lui qui vient de ce pays dans le pays, ce pays oublié, pays de montagnes : le pays berbère, des sommets du Rif aux contreforts de l'Anti-Atlas.
Evidemment au Casablancasylum on tient à notre peau, et même s'il est vrai qu'il serait tentant de balancer un peu sur, par exemple, la diaspora des habitants de la ville de Fès, les fassis, unanimement haïs à travers tout le pays car se réservant toutes (ou presque) les richesses du pays et contrôlant plus ou moins tous les postes clés et à fort pouvoir ajouté. Mais là n'est pas notre propos.
Mohamed Rouicha a le visage abimé et rongé comme le calcaire de ses montagnes par les pluies de janvier. Evidemment toi mon lecteur oxydé d'occident, tu n'en a jamais entendu parlé. Ne va pas en nourrir quelque complexe pour autant, frère de l'autre rive, car même ici on lui préférera les chanteurs pâteux comme du tabac à narguillé venus d'Egypte ou du Moyen Orient. Oui, chez Casablancasylum on a pas peur de l'affirmer : la musique arabe moderne c'est de la merde. Ouh je vois déjà la foule de mes lecteurs marocains y aller de leurs protestations effarouchées. Mais je vous attends mes chéris, et me dites pas qu'on a vu beaucoup de productions originales sortir du monde arabe ces derniers temps...

Wafah Dufour (nièce de Ben Laden) parfait exemple de la bimbo orientale

Pensez Fairuz, pensez à la "quatrième pyramide" Oum Kalsoum ou encore AbdelWahab, mais par pitié épargnez-nous ces niaiseries moyen-orientales saturées en "habibi habibi" et autres tubes sirupeux pleurnichés par dieu sait quelle libanaise siliconnée, botoxisée, tout juste bonne à remuer son cul dans les velours chatoyants d'un clip kitch et suranné.
Ce bled laisse donc crever ses rares artistes de qualité et préfère laisser aux occidentaux le soin de leur piller leur meilleurs thèmes. Car c'est bien de pillage qu'il s'agit quand un compositeur comme Michael Danna (qui signe la BO de l'excellent 8mm) reprend à son compte les morceaux de Mohamed Rouichi sans même le mentionner.
Hommage donc à Rouichi, à sa musique peuplée de fantômes et de chimères, hommage à ce soliste hors pair échafaudant les mélodies tortueuses de son ouatar (grand luth à quatre cordes) sur les modulations sur-aigües des femmes choristes et les vertiges syncopés des bendirs

bourdonnants.

13 commentaires:

charif a dit…

Guenbri!pour être plus exact

antiphon a dit…

Mmh.... j'en suis pas si sûr... enfin si j'en crois les sites internets qui m'ont servis de sources d'info... Il parlait tous de ouatar, ou encore ouettar, qui serait une sorte de luth trafiqué, et c'est vrai qu' mes oreille le Guenbri sonne beaucoup plus dans les basses que l'instruments joué par Rouicha... non?

imaaane a dit…

la maroc ne fait pas exception, jadis un chanteur on l'écoutait pour sa voix, maintenant, un chanteur, on l'écoute, on le regarde, et on le voit bouger son cul..sur son clip.
c raaaare une star "moche" ou obèse ki a réussit, même ailleurs, amérique ou europe..y en a même ki sont là, ki ont réussit juste pace qelle sontcanons, je cite par exemple les pussycat dolls, côté voix on arrange au studio, sur le clip, sur les concert tt se dévoile n'empêche on vient pour les mater ça compense.
les autres catégories moches, ils jouent sur la provoc, style brigitte fontaine, ou les rappeurs.
kan on est moche, kon fé pas provoc..c un peu hardos hein?..:))
je dirais kon devient esthète mais pas dans le sens raffiné de la chose, pas en ce ki concerne le timbre de la voix, les paroles, mais plastiquement esthète.
kan à rouicha c vrai repect, les libanaise aussi perso..c du copié/collé, et ce k'elles font ça ressemble plutot à du racollage k'autre chose

charif a dit…

sous réserve de bifuraquation des dialectes: loutar ( 4 cordes) et le guenbri ( trois cordes)sont différents et pour le guenbri qui sonne plus dans les basses c'est le hajhoujj. j'ai vu la même erreur sur internet c'est du charabia. tu peux vérifier rouicha c'est sur du trois cordes.

imaaane a dit…

ça se voit charif, que t'es fort en matière de guenbri, esprit halqa oblige....:))
mais faut pas trop demander à antiphon, il est français, et côté darija et culture locale, à en juger par son blog, c déjà très bien..:))

charif a dit…

imane: j'ai revisité tous les sites disponibles! mais au fait c'est ce qui est écrit outar et rouicha ne font qu'un apparament. donc pour être sage comme Al ghazali: ce que je dis est juste mais supporte l'erreur et ce que dit antiphon est faux mais peut être juste. une chose et sur le fameux oud marocain à quatre cordes existe bel est bien mais il n'est utilisé que de grands maitres solistes ( je pense à said chraibi). car tous les luths actuels sont des luths machriqui ( six cordes)

charif a dit…

et puis je pense qu'antiphon est plus marocain que bon nombre de marocains parce que rouicha pour eux c'est le folklore des autochtones

imaaane a dit…

tu m'étonnes ! ça s'appelle le déni de sa propre culture..snober rouicha, chikhates et le folklore en général, pace k ça fé blédard.

en plus, plus sectaire que les marocains tu meuuuuuuuuurs..

Imane..une fan de el aloua..et autres zdeg derdeg..:))

charif a dit…

ou je n'ai pas bien compris ce que t'as dit ou bien toi tu n'as pas bien compris ce que j'ai dit.

imaaane a dit…

je t'explique, partant du principe que le flkolore est issu de l'inconscient collectif, dans une optique visant à donner une perspective artistique, à une initiative plutot perso émanant d'une collectivité qui se veut égocentrique dans un contexte sectaire échappant à la donne sociale du moment, en gardant bien en tête que Freud, a bien signalé ce phénomène de dénégation culturelle comme étant une distorsion du moi conscient par rapport au surmoi symbolique contrairement à lacan ki a toujours considéré kil s'agissait juste d'un aspect de sa thérorie,on peut dire que ça l'est vraiment k'en dis tu charif ?? ..je tiens vraiment à avoir ton avis sur l'aspect de ce phénomène..

charif a dit…

Imane> mon ami Alfred Adler (alfredo) m'as tjrs dit que gustave le bon couchait avec jung... donc là tout est clair pour celui dont la distorsion cognitive échappe à son prisme déformateur.... sinon ça baigne!!

imaaane a dit…

madrrr...pas mal charif..on peut pas te la faire..:))

Anonyme a dit…

amicable disregard multiplied burdensome graspedno santa balboa rubiotechwww awesome proud realised
masimundus semikonecolori