mercredi, septembre 20, 2006

SCENE DE LA VIE CASABLANCAISE



Assis à la terrasse d'un café j'observe le théâtre urbain. Passe tout juste cinq minutes et un heurt violent vient soudain me tirer de ma rêverie. Un classique du genre en fait, une voiture percute une mobylette, rien de grave, le type se relève vite pour bondir sur l'automobiliste et lui hurler au visage, toutes les louanges qu'il a à l'égard de sa conduite feutrée et diplomatique. Une fois ce décor posé s'ajoute rapidement de une troupe de figurants médiateurs (sorte de cellule de soutien psychologique version marocaine). La pièce se joue généralement en un seul acte, parfois traversé par une longue chorégraphie faite de bras jetés en l'air, de prières surjouées, et de moulinets du doigt.
Aujourd'hui non. Un bien mauvais théâtre de boulevard, même le flic ne tenait pas son rôle. Qu'à celà ne tienne, Casablanca fourmille de scènes identiques, et qui sait... j'en croiserai peut-être une autre avant demain.

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Tu étais à la terrasse du café Sportman, non ?
Ton blog est très bien et mérite un lectorat plus nombreux.

blog-trotteuse a dit…

A faire ta pub dans les blogs, tu récoltes une lectrice. On est dans le siècle des RP et des nouvelles technologies.

Joli billet. Avec Ramadan qui arrive, tu croisera des milleirs de scènes comme celle ci chaque jour.
A plus

iacer a dit…

sympa chez toi, y a quoi à boire?

iacer a dit…

je vois que tu es du genre à voiloir tout maitriser!!

yahia a dit…

"cellule de soutien psychologique version marocaine" ;D !!

Tima a dit…

Un petit coucou pour te souhaiter la bienvenue sur la blohsphére rien de spécial à dire juste un 1ere com pour te donner un coup d epousse bonne Continuation...

tigwenn a dit…

Effectivement scène habituelle de la vie casablancaise! Là ton histoire se termine bien! dégats matériels, insultes, banal que ça en devient normal! Finalement je trouve que le motocycliste manque de reconnaissance envers l'automobiliste! Après tout , il est entier! Quelle ingratitude!