dimanche, février 11, 2007

PRIORITY DISORDERS



Une majorité de femmes américaines reconnaissent qu'elles pourraient se passer de sexe pendant quinze mois en échange d'une nouvelle garde-robe, selon une étude réalisée auprès de 1.000 femmes dans dix villes américaines.

Et ça n’est qu’un aperçu du rapport hommes/fringues qu’entretiennent les femmes…

Parmi ces amatrices de prêt-à-porter, 2% sont même prêtes à s'abstenir pendant trois ans pour des vêtements. Pour plus de six femmes sur dix (61%), il serait pire de perdre son vêtement préféré que ne pas avoir d'activité sexuelle pendant un mois. Concernant la durée d’une relation, les femmes âgées de 18 à 54 ans ont gardé leur vêtement préféré pendant douze ans et demi, soit une année de plus que la durée de leur relation la plus longue.

Croient-elles au conte de fée ? 70% des femmes disent croire au coup de foudre… quand il s'agit de trouver l'article parfait, alors que seulement 54% d'entre elles s'y fient pour rencontrer l'homme idéal ! Enfin, question confiance, près de la moitié des femmes interrogées (48%) disent pouvoir davantage compter sur leur vêtement favori que sur leur partenaire pour leur donner confiance en elle et l'impression d'être sexy.

8 commentaires:

imaaane a dit…

ça se tient si on part avec l'idée de "base" est le fait que l'homme est un objet consommable, interchangeable.

Antiphon a dit…

Imane... t'avais pas dis que t'irais commenter chacun des posts du CGB? Allez je t'ai reconnue dans leurs coms... Intervention qui m'a d'ailleurs valu une belle volée d'insultes de la part d'un des auteur à l'aigreur particulièrement tenace. Laissons aboyer les teckels humanistes de papa Pavlov et souhaitons à ce minus habens de s'étouffer dans ses préjugés. Tfou... si tu savais comme je peux vomir ces alambics à moraline, petites trompettes parisiennes avec le périphérique comme seul horizon, pétris de fantasmes sur l'Afrique, son peuple et ses colonisateurs, d'hier et d'aujourd'hui.... ici on ne compte plus les fois où, de retour en France, on s'est retrouvé face à des mondains n'ayant jamais quitté la tiédeur de leur salon et toujours prêt à verser dans la condamnation naïve et péremptoire de notre statut d'expat français en Afrique. Contente toi de critiquer ton microcosme parisien, et évite de trop sortir de ton ring sans quoi on va te balancer dans les cordes ya hamar!

imaaane a dit…

antiphon, g jamais été sur le CGB, j'y ai jamais laissé de com, je suis sur 4 blog au plus..mais j'irai de suite jetter un coup d'oeil, tu titilles ma curiosité, mon plus vilain défaut..:))

imaaane a dit…

c'est quel post déjà??..:))

Antiphon a dit…

sans déc, j'aurais juré que c'était toi!
"Intifada dans le metro" et me rappelle plus de l'autre mais ça te donnera l'occas de parcourir leur nébuleuse.

Ricola a dit…

Mimi tous les deux, si vous faites des petits blogs ensemble, vous m'en mettez un de côté?

imaaane a dit…

Oki, ricolaaaa on te promet..comme ça tu va pouvoir en faire ton petit bretzel bien à toi,au lieu d'errer dans les blog et cracher ton venin un peut partout..
ça fait pitié de s'emmerder à ce point, on compatis..:))

imaaane a dit…

je corrige pas les fautes d'orthographe exprès comme ça t'as un tit os à ronger..
on est généreux sur casablanca asylum, hein?..:))