mardi, août 21, 2007

BLOOP


Bloop...... Bloop...... Bloop.....
C'est quoi ce son?
Ah je te le demande lecteur!
Enregistré à plusieurs reprises durant l'été 1997 par la National Oceanic and Atmospheric Administration, le Bloop est un son d'ultra-basse fréquence dont l'origine demeure à ce jour encore inconnue. Les scientifiques spéculent, collectionnent les hypothèses, et, au final, continuent à raisonner comme des brouettes, à déverser leurs carambistouilles et à conclure par origine inconnue, inconnue...
Inconnue... Pas pour les macaques du Casablancasylum, ah ça non.
Ici tout le monde sait que ce bloop n'était autre qu'une vocalise du monstre mythologique que les humains reconnaissent sous l'appellation d'origine contrôlée : le Kraken! Et les bourriques à deux trous qui prétendent le contraire n'ont qu'à quitter ce blog, et fissa!



Umh? Pardon? Comment ça tu n'es pas satisfait? Tu attendais ton post sur la rajelité! Mais on est encore lundi mon petit frère, fallait bien nourrir la pieuvre. Car, et ça ne t'aura pas échappé : le kraken est une pieuvre, un calamar géant, tout le monde l'a vu sauf toi qui passe ton temps à lire et relire les archives du Casablancasylum! Tout le monde l'a vu disais-je (t'as qu'à t'informer un peu) de Pline l'Ancien à Olivier de Kersauson ce vieux pochtron.

10 commentaires:

7didane la7rami a dit…

J'AIME PAS LE KRAKEN !!

Vous le faites exprès pour me foutre dehors !

freestyle-ideology a dit…

moi j'aime le Kraken... avec de la sauce tomate saturée de paprika hmmmmmmm!

7didane la7rami a dit…

Moi il a un contrat sur ma tête. Il m'a tué dans une autre vie.

Anonyme a dit…

Vous n'avez jamais entendu parler de Cthulhu, le Grand Ancien qui dort sous les eaux du Pacifique Sud, dans la cité engloutie de R'lyeh?
HP Lovecraft, l'auteur du Mythe de Cthluhu, a situé R'lyeh presque exactement à l'endroit où on a localisé le bloop.
Et croyez-le ou non, il a même mentionné que les Grands Anciens communiquaient par des sons de basse fréquence qui se propageaient sous les océans.

« Dans sa demeure de R'lyeh la morte, Cthulhu attend et rêve ».

Antiphon a dit…

Fascinante intervention et surprenante coincidence... vous revenez commentez quand vous voulez cher Anonyme. Très bon ça très bon.

Anonyme a dit…

Merci pour l'accueil !

Voyez-vous, je ne vous demande pas de prêter foi à cette histoire extravagante, mais Lovecraft a produit une forte impression sur ses lecteurs avec le Mythe et la rumeur a persisté très longtemps qu'il écrivait sous l'influence de transes médiumiques.

Or l'inspiration par les rêves est le moyen qu'utilisent les Grands Anciens pour réunir des adeptes. De plus, il paraît que Lovecraft, réputé complètement cinglé, croyait dur comme fer en ces histoires qu'il écrivait.

Les coincidences s'empilent. Le bloop correspond très précisément aux sons utilisés par les Grands Anciens pour communiquer sous les océans. R'lyeh, demeure de l'indicible Cthulhu, a été situé par Lovecraft à un point situé à 2000 kilomètres presque exactement du point de provenance du bloop...

Mais bon, je me répète. Découvrez l'oeuvre fantastique de Lovecraft, ça en vaut largement la peine. Lire ces contes avec l'arrière-pensée qu'ils narrent peut-être la vérité démuliplie par dix l'impression qu'ils produisent... et juste pour ça, ça vaut la peine de prêter foi à ce tas de conneries !

Araban

Adien a dit…

Le bloop n'est pas le kraken . . .

Il suffit de se renseigner un peu pour voir que ce n'est pas le seul suspect de ce son

et pour info, Coverfield est un film qui sort dans moins d'un mois, et il n'est pas impossible que le bloop rode par là...

Anonyme a dit…

renseignez vous un peu et vous verrez que cela ne peut etre une pieuvre ou un calmar geant parce qu'il n'ont pas de poche de gaz et ne peuve donc n'emetre aucun bruit seul hypothese retenu aujourd'hui un poisson d'une taille gigantesque et encore inconnu

Anonyme a dit…

" De plus, il paraît que Lovecraft, réputé complètement cinglé, croyait dur comme fer en ces histoires qu'il écrivait. "

Lovecraft a avoué dans plusieurs lettres à August Derleth qu'il plaisantait avec plusieurs points du Mythe.

Néanmoins je fais parti de ceux qui n'admettent pas l'existence d'un dieu unique. Et la thèse d'un extraterrestre d'une puissance immense, qui a toute une race de types comme lui, est parfaitement problable selon moi.

Tout le monde dit qu'il n'a peur de rien.
Mais l'humanité a toujours eu peur, non pas DE rien, mais DU rien. Je veux dire par là que l'humanité craint l'inconnu.
Et pour qualifier cet inconnu elle lui a donné un nom. Chez nous, c'est Dieu. En Orient c'est Allah. Et on en trouve partout.

Cependant, Lovecraft croyait en certaines choses dont il écrivait, et particulièrement aux Dieux Extérieurs (Yog-Sothoth le temps, Shub-Niggurath la vie, Azathoth la mort).

On ne connaît rien des fonds marins.
Il est donc parfaitement possible que R'lyeh y siège.

De plus, allons voir la mythologie grecque.

En Grèce, on racontait l'histoire de l'Atlantide. Cette cité a été engloutie par les eaux.

Savez vous où les légendes ont située cette ville ? Dans l'océan Pacifique.
Et où se trouve R'lyeh ? Dans l'océan Pacifique.

Au fond de l'Atlantide, on racontait que Poséïdon dormait.
Qui dort au fond de R'lyeh ?
Cthulhu.

Et enfin, on représentait souvent Poséïdon avec des caractéristiques de céphalopodes, et souvent une tête de poulpe et des ailes.
Et comment représente-t-on Cthulhu ?
Avec une tête de poulpe et des ailes.

Nous ne sommes rien.

Un fan de lovecraft a dit…

Super logique mon jeune ami. Tu prends le problème a l'envers. Les mythes grecs confirment Lovecraft parce qu'ils parlent des mêmes choses?
Et tu pense pas que Lovecraft s'est justement inspiré des mythes grecs?
Si j'écris un livre ou je parle avec un ange et que cet ange correspond parfaitement a la bible, ca veut pas dire que j'ai vraiment rencontré un ange, ca veut dire que j'ai pioché dans la bible pour faire ma description.

J'adore Lovecraft et j'aime bien me faire peur en m'imaginant qu'il dit peut être vrai, mais c'est complètement fumeux de confirmer ce qu'il dit en prenant une source antérieure.