jeudi, janvier 25, 2007

STAIRWAY TO HEAVEN




Redecker peut dire ce qu'il veut, il est quand même chez lui et rapidement protégé en cas de pépin. Pour nous c'est un autre son de minaret, si on se prend un fatwa sur l'orteil, ici, à part les feignasses sous tranxène du consulat français, y'aura pas foule pour sauver nos gorges goudronnées des longs couteaux de bouchers verts. Pas grave on se lance.
Alors dites-nous, lecteurs, vous n'avez rien remarqué lors du dernier pélérinage de l'Aïd? Rien? Ah masses informes et ignorantes! Allons faites un effort... non? Toujours pas. Très bien.
Lors du dernier pélérinage donc, pas de grandes bousculades comme à l'accoutumée, pas de pélerins étouffés piétinés et comprimés à mort par la blancheur de la foule, pas d'incident notoire, rien à voir avec les deux cents et quelques victimes de l'an passé pour ne citer que 2006.
Alors quoi? Faut-il y voir une intervention célèste et pour une fois exceptionnellement bienvieillante?
Hola hola petit homme, pas si vite. Non si cette année les centaines de milliers de pélerins sont rentrés "saints" et saufs ce n'est certes pas l'oeuvre de Dieu mais plutôt celle d'un type appelé Dirk, Dirk Helbing qui a du touché le bingo puisqu'employé par les autorités saoudiennes en tant que consultant en dynamique des foules.

Après moultes études basées sur les archives vidéo des anciens pélérinages, le professeur de l'université de Dresden a trouvé le god damn bottleneck area (le goulet d'étranglement si vous préfèrez) et leur a alors pondu un plan de déambulation idéal :


Et, exalté par sa mission, a planché dur sur 3D StudioMax, modernisant légèrement l'ensemble pour un avenir encore plus sûr.



Les détails sont ici : Dynamique des foules : étude de la Mecque

1 commentaire:

imaaane a dit…

vivement une intervention du genre lors des pelerinages au Derb Ghallef le week end..:))