samedi, juin 16, 2007

JUNKY GENESIS


L'infini à la portée des caniches? Non non pas du tout, juste notre contribution du matin à tes sauvages appétits, lecteur :
William Burroughs : Mon éducation, Un livre des rêves

2 commentaires:

mohamed a dit…

Bonsoir, votre site est très original.

Vous devriez lire le livre "Moscou-sur-Vodka" de Vénédict Erofeiev dans lequel on décèle des accointances avec l'oeuvre de William Burroughs et notamment son premier livre "Junky".

Embarqué dans le train de banlieue Moscou-Pétouchki, le lecteur s’enfonce dans les basses-fosses - et les fonds de bouteille - du soviétisme. Un monde tragiquement absurde, décapé par l’haleine aigre-douce d’un narrateur alcoolique dont le propos se résume à un mot d’ordre : boire le monde et mourir libre.

Antiphon a dit…

merci pour la référence, et e retourne rêver à un monde où chacun de mes lecteurs me laisserait une recommandation, un bon livre